African Parks s’offre un lifting

01/04/2016

African Parks Network, la célèbre organisation de protection de parcs africains, a lancé son nouveau site web, pour le moment encore en travaux, il s’annonce magnifique. ici

Le lancement de ce nouveau média, me permets de présenter l’une des organisations les plus actives en faveur de la protection de la nature et de la faune sur le continent africain.

African Parks (AP) est une organisation non gouvernementale (ONG) qui tente de résoudre les problèmes de conservation de la faune dans les parcs et réserves sur l’ensemble du continent africain. AP a été fondée en 2000 par un groupe de défenseurs de la nature et de philanthropes. En particulier : le célèbre conservateur Anthony Hall-Martin (décédé en 2014), le banquier Michael Eustace, et homme d’affaire néerlandais passionné par la nature, Paul Fentener van Vlissingen (décédé en 2006).Son siège social est situé à Johannesburg en Afrique du Sud et son PDG est Peter Fearnhead.

African Parks signe des partenariats de longue durée (de 25 à 50 ans) avec les gouvernements nationaux pour la gestion de parcs nationaux ou de réserves négligés par ses états. Elle crée ensuite une entité juridique distinct dans chaque pays hôte qui assure la gestion logistique et opérationnelle sur place. Elles mettent tout en oeuvre pour protéger, gérer, réintroduire, et développer la faune sauvage. Actuellement 10 parcs dans 7 pays africains sont gérés ainsi, notamment en République centrafricaine (Chinko) , au Tchad (Zakouma), en République démocratique du Congo (Garamba), au Malawi (Majete), en République du Congo (Odzala-Kokoua), au Rwanda (Akagera) et en Zambie (Liuwa Plain).

Des discussions sont en cours pour prendre la direction d’autres zones protégées africaines. Au Kenya (Buffalo Springs, Shaba) en Tanzanie (Burigi, Biharamulo et Kimisi) et au Benin (Pendjari). J’espère qu’un jour, elle prendra en charge un parc camerounais qui m’est cher : Le parc national de Bouba ndjida.

Le financement d’AP provient d’un certain nombre d’organisations affiliées ,de particuliers, d’institutions comme l’union Européenne ou d’entreprises privées. Sa vision peut se résumer ainsi : Se charger intégralement de la gestion d’un parc, lui donner une valeur touristique, par la chasse ou le safari de vision, créer ou réhabiliter les infrastructures et lutter de façon professionnelle contre le braconnage. Bien évidement, AP travaille avec les communautés locales, cherche à améliorer la vie des populations riveraines, favorise le développement économique de la région et lutte contre la pauvreté. AP est aussi très impliqué dans la protection et la réintroduction d’espèces rares ou en danger d’extinction, comme le rhinocéros noir et le lion. Son expertise est souvent demandée même dans des parcs nationaux qu’elle ne gère pas.

Les méthodes comme la vision d’AP sont parfois critiqués malgré des résultats très probants : La guerre parfois sanglante qu’AP mène face aux braconniers choc certains, d’autres on du mal a accepter la prise de contrôle totale d’un parc national par de riches « blancs ».

L’objectif ultime d’African Parks est noble: que chaque parc soit écologiquement, socialement et financièrement durable sur le long terme. La tache est difficile, les épreuves nombreuses, mais AP a déjà réussit quelques exploits. Elle est notamment célèbre pour sa réhabilitation complète du parc de Majeté au Malawi, pour son travail en faveur de la protection des derniers éléphants à Zakouma, sa réintroduction de lions au Rwanda, et sa lutte féroce contre les groupes armés dans le parc de la Garamba.

La superficie totale sous la supervision d’African Parks dépasse les 6 millions d’ hectares. D’ici 2020, African parks souhaite gérer 20 parcs et protéger plus de 10 millions d’hectares.

Source et plus d’informations : 

  • African parks c’est ici
  • Rapports début 2015 ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s