La dramatique disparition des gorilles de Grauer

05/04/16

Les ONG Wildlife Conservation Society (WCS) , Flora and Fauna International, l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature et l’UICN, ont publié hier une étude portant sur l’évolution de la population de gorille de Grauer… les résultats sont alarmants.

Selon cette étude, la population sauvage de cette espèce de gorille ne serait plus que d’environ 3.800 individus.En comparaison,en 1998, ils étaient encore  17 000 à vivre dans les forêts de l’est de la République démocratique du Congo. La population de gorille de Grauer a ainsi baissé de 77% en moins de 20 ans, et cette diminution continue à un rythme dramatique de 5% par an.

Le gorille de Grauer (Gorilla beringei graueri), ou gorille des plaines de l’est, réside exclusivement en république démocratique du Congo (RDC), dans les montagnes et forêts de moyenne altitude de l’est du pays, entre la rivière Lualaba et la frontière du Burundi-Rwanda et de l’Ouganda. Ce grand singe compte parmi les espèces « en danger » de la liste rouge de l’UICN. Compte tenu de cette nouvelle estimation de population, les auteurs du rapport recommandent de classer le gorille de Grauer plutôt dans la liste des espèces « en danger critique d’extinction », dernier classement avant la disparition à l’état sauvage.

C’est un animal impressionnant, le plus grand et le plus massif des 4 sous espèces de gorille. Les mâles peuvent atteindre 1,83 mètre pour un poids de 225 kg, ce qui fait du gorille de Grauer le plus grand primate actuel.

L’insécurité et l’anarchie depuis le génocide au Rwanda en 1994 puis les différentes guerres civiles sont les principales raisons de sa rapide disparition. De plus, bien que le dernier conflit soit officiellement terminé depuis 2003, de nombreuses milices se sont installées dans la région et ont établi des camps d’exploitation minière pour financer leurs opérations. Or, tungstène, diamants ou coltan sont extraits hors de toute réglementation par des mineurs tirant en partie leur subsistance de la viande de brousse. En raison de leur taille, les grands singes comptent parmi les espèces les plus prisées, et font l’objet d’un braconnage important.

Pour aider les gorilles de Grauer : association Gorilla Rescue Center : ici ou WCS ici

Les sous espèces de gorille :

  • Le gorille des plaines de l’Ouest(Gorilla gorilla gorilla), environ 180.000 individus, au Cameroun, Gabon, Congo, RDC…
  • Le gorille de Cross River (Gorilla gorilla diehli), le plus en danger d’extinction, il ne reste qu’une petite population de 200 à 300 individus à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun.
  • Le Gorille des montagnes (Gorilla beringei), le plus célèbre, environ 700 individus en RDC, au Rwanda et en Ouganda.
  • Le gorille de plaines de l’est ou de Grauer (Gorilla beringei graueri)  environ 3800 individus uniquement dans les forets de l’Est de la RDC, et pour l’essentiel hors de parcs ou réserves.

Néanmoins quelques parcs sont sur l’aire de répartition du gorille de Gaurer comme la réserve naturelle d’Itombwe, la réserve communautaire de Punia, ou la réserve de Maiko. Mais la plus importante population dans un secteur « protégé » se trouve dans le parc national de Kahuzi-Biega, seul parc aménagé pour l’observation du gorille de Grauer.

Ce Parc National a été créé en 1970, il est vaste de 6000 km² avec une altitude de 600 à 3308m. Il tire son nom de deux  hautes montagnes : le Mont Kahuzi (3308m) et le Mont Biega. Sur le plan écologique, on y trouve 13 espèces de primates, 9 espèces d’antilopes, plus de 400 espèces d’oiseaux et plusieurs milliers d’espèces de plantes. Plusieurs familles de gorille ont été habituées à la présence humaine et donc au tourisme. Toutes les infos pour une visite dans l’excellent blog du parc.

blog du parc de Kahuzi-Biega : ici

Sources multiples dont le Washington Post :ici

l’étude en question dans cet article: ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s