Au Malawi, on déménage les pachydermes

05/06/2016

L’ONG African Parks (AP) va engager d’ici fin du mois, au Malawi, le plus grand transfert d’éléphants jamais réalisé…

Mais tout d’abord un peu d’histoire  pour bien comprendre :

Le Malawi est un petit pays d’Afrique coincé entre entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie. Considéré comme le pays le plus pauvre du monde (PIB/hab) l’on pouvait craindre le pire pour la faune sauvage. Cela a, en effet, été le cas pendant de nombreuses années, ou la chasse de subsistance et le braconnage pour l’ivoire ont fait des ravages dans les parcs nationaux du pays. Mais avec l’avènement de la démocratie en 1994, les choses ont commencé à changer.

Son économie encore très faible, basé essentiellement sur l’agriculture ne lui permet pas encore de gérer correctement ses parcs nationaux. Pour se charger de cela, elle a transféré en 2003 la gestion de la petite réserve de Majeté, au sud du Pays, à African Parks, une ONG spécialisée dans le sauvetage de parcs et de la faune sauvage. j’en ai parlé déjà de nombreuses fois…. cherchez bien 😉

C’est une réussite et un bel exemple de réhabilitation d’un parc national. Le parc négligé et vidé de sa faune par le braconnage durant les années 80 a retrouvé des éléphants, des rhinocéros, lions, léopards, élands, pour la plupart importé d’Afrique du Sud ( 2554 bêtes de 13 espèces différentes par African Parks depuis 2003 et 83 éléphants en 2009 par IFAW).

Aujourd’hui, le parc national de Majeté est à nouveau une réserve « Big Five ». Elle est incontournable pour les touristes en voyage au Malawi.Les animaux prospèrent (+ de 7500 dont environ 300 éléphants), le tourisme apporte des devises. C’est un brillant succès, rare en Afrique.

En juillet 2015, le Malawi satisfait des résultats obtenus à Majeté décide de mettre en place une cogestion pour deux  autres parcs avec l’ONG African Parks pour les 20 prochaines années :  Le parc national de Liwonde au sud du pays et Réserve faunique de Nkhotakota au centre.

Le parc national de Liwonde, est un petit parc de 548km2 qui se compose de forêts, d’une plaine inondable, et de savanes. Il est en bien meilleur état que ne l’était la réserve de Majeté à sa reprise en mains par African Parks.  Il possède encore la plus grande population d’éléphants du pays et la seconde population de rhinocéros noirs après Majeté. Toutes les espèces animales de savanes y sont représentées, mais en faible nombre en raison du braconnage. Seuls les lions ont disparus et seront réintroduits en temps voulu par African parks. C’est la perle du pays, sa gestion par AP devrait encore améliorer les choses et en faire une des plus belles réserve d’Afrique.

La réserve de faune de Nkhotakota, quant à elle est située dans la région centrale du Malawi. Elle est beaucoup plus vaste avec 1800 km2. Montagneuse, elle fourni une grande partie de l’eau du lac Malawi qui couvre 1/5ème du pays. Ce parc à énormément souffert du braconnage, les rhinocéros noir, lions,  guépards et chiens sauvages ont disparus. Reste quelques rares éléphants, babouins et phacochères ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux. Du travail de réintroduction et de réhabilitation attend African Parks pour les 20 prochaines années dans cette réserve.

African parks c’est engagé à investir durant les 5 prochaines années la somme de 18 millions de dollars dans les deux nouveaux parcs. Voila j’en est fini avec l’introduction, on en arrive enfin à l’info du jour :

Dans le cadre de la réhabilitations des trois parcs, African Parks va déménager 500 éléphants en provenance de Majeté et Liwonde à destination de la réserve de faunique de Nkhotakota, distante de plus de 300 km. le transfert va coûter 1.6 millions de dollars, financé en grande partie par la Loterie postale néerlandaise. Les éléphants à présent trop nombreux dans les deux petites réserves du sud trouveront un nouveau territoire dans la réserve de Nkhotakota au centre du pays ou la quasi totalité des 1800 éléphants qu’elle contenait dans les années 70 ont été abattus. (il en resterait 100)

Les troupeaux d’éléphants après leurs transferts seront mis dans un vaste enclos de 240km² déjà clôturé et ils seront équipés de colliers émetteurs pour les suivirent et surveiller leurs acclimatations à leur nouvel environnement. African Parks va également réintroduire dans les prochains mois 1.000 autres animaux, dont des zèbres, des phacochères,des impalas et des koudous et bien évidement mettre des patrouilles en place pour lutter efficacement contre le braconnage.

Le Malawi a vu sa population d’éléphants divisé par deux depuis les années 70, passant de 4000 à 2000 individus. Espérons que le travail de African Parks permette le rétablissement de cette espèce emblématique dans ce petit pays d’Afrique Australe.

Pour un safari au Malawi : Robin POPE SAFARIS est incontournable, cette société gère de beaux lodges et campements dans tous les parcs cités : ici

Sources multiples dont : article sympa sur la renaissance de Majeté : ici un article sur la cogestion avec AP ici , le site magnifique African Parks ici et enfin la news par Al JEEZIRA ici photo de la réserve de Liwonde par African Parks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s