Le marché de la corne

18/03/16

le journaliste Julian Rademeyer a révélé  que l’Afrique du Sud avait pris la décision de soumettre une proposition de reprise du commerce de la corne de rhinocéros auprès de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). Selon le document du Trésor national, la proposition de lever l’interdiction, « vise à réduire le braconnage de rhinocéros, en favorisant la vente légale de la corne de rhinocéros.

En mai 2015 pourtant, un groupe d’experts internationaux de conservation de la faune avait averti que rien que la suggestion de l’ouverture de ce commerce ferait augmenter le risque de braconnage.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, au moins 1.338 rhinocéros ont été tués par des braconniers en Afrique en 2015, un chiffre qui a augmenté pour la sixième année consécutive. Le chiffre pour 2016 est stable mais beaucoup trop haut par rapport à la population de rhinocéros.

Nous suivrons ce dossier, les chances que cette proposition de l’Afrique du Sud soit suivi par les autres pays est faible.

Pour information la population de rhinocéros blanc en Afrique est d’environ 21.000 (dont 19.000 en AFS) et du rhinocéros noir d’environ 5000 (1800 en AFS). Les rhinocéros noirs étaient 70.000 en 1960 sur le continent africain.

Source du 18/03/16 par Andreas Wilson-Späth ICI

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s