Les défenses partent en fumée

le

21/03/16

Le Kenya se prépare à brûler un grand stock d’ivoire le 30 Avril 2016. C’est le Président Uhuru Kenyatta, qui présidera la destruction de se stocks massifs d’ivoire qui aura lieu dans le parc de Nairobi. Lors de cet événement, le Kenya brulera 120 tonnes d’ivoire, environ 17 % du stock du Kenya ainsi que 1,5 tonnes de corne de rhinocéros soit l’ensemble de son stock. L’événement est organisé par le Kenya Wildlife Service (KWS) avec le soutien de l’organisme Stop Ivory.

Un bûcher similaire à eu lieu au Malawi le 14 mars 2016. 2,6 tonnes d’ivoire soit 781 défenses saisi en provenance de Tanzanie ont été détruite (d’une valeur estimée à 2,7 millions d’euros) . Le Malawi, enclavé entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie, est considéré comme un maillon faible dans la lutte contre le trafic de l’ivoire, en raison de la corruption, d’une législation peu sévère en matière de crimes contre l’environnement. Se bûcher est un signe fort de sa volonté de s’engager pour la défense des éléphants.
En 35 ans, le braconnage a fait chuter de moitié la population d’éléphants au Malawi, passée de 4.000 en 1980 à tout juste 2.000 aujourd’hui. Sur l’ensemble du continent africain, les experts estiment qu’il reste 470.000 éléphants en liberté, mais 20 à 30.000 sont massacrés chaque année pour alimenter en ivoire le marché asiatique. Le Malawi détient encore quatre tonnes d’ivoire de contrebande, qui doivent également être incinérées.

Source : 21/03/16 itele et FB KWS ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s