Nick Brandt photographe poétique

 

21/03/16

Nick Brandt est un photographe qui travail exclusivement en Afrique, l’un de ses objectifs est d’enregistrer le témoignage poétique des derniers animaux sauvages et des paysages d’Afrique avant qu’ils ne disparaissent du fait de l’homme.

Né en 1966, il a grandi à Londres, il a étudié la peinture, puis le  film à la Saint-Martins School of Art. Il  déménage aux Etats-Unis en 1992 et dirige de nombreux clips vidéos primées pour entre autres Michael Jackson, Moby, Jewel, l’Étreinte, XTC, Badly Drawn Boy.

C’est ainsi qu’il se retrouve en Tanzanie pour diriger le clip de Michael Jackson « Earth Song » en 1995, il y tomba immédiatement amoureux des animaux et du contient Africain. Il débuta alors une carrière de photographe pour retranscrire la beauté de la faune sauvage et son amour pour ce continent.

En 2000, Brandt  entreprit  un projet photographique ambitieux: une trilogie de livres pour commémorer la grandeur et la disparition de l’Afrique de l’Est sauvage . Sa photographie n’a rien de documentaire ou la couleur est la norme. Il ne prend que des clichés en noir et blanc sans téléobjectifs ou zoom, pour être au plus proche de ses sujets. (Il utilise un  Pentax 67II avec seulement deux objectifs à focale fixe.) Son travail est une combinaison de panoramas épiques et d’animaux dans des paysages spectaculaires, ou des portraits graphiques plus proches du travail sur des sujets humains. Il ne traite que très peu les photos, pour retranscrire au mieux se qu’il a vu.

À partir de 2010, pour la dernière partie de sa trilogie il décide de montrer une vision plus sombre de l’Afrique, abordant des thèmes comme la mort, le braconnage,  la pollution, ou la disparition progressive des grands espaces Africains.

En  2011 il créé la Fondation BIG LIFE avec le conservateur Richard Bonham. La fondation s’occupe de la protection des animaux et de la lutte contre le braconnage au Kenya et en Tanzanie, principalement dans l’écosystème de Amboseli-Tsavo -Kilimandjaro.

Depuis 2004, Brandt a fait de nombreuses expositions dans des gallerie du monde entier,  à New York, Los Angeles, Londres, Berlin, Sydney, Munich, Bruxelles, et à Paris. Sa première grande exposition a eu lieu au Musée FOTOGRAFISKA à Stockholm, en Suède de Octobre 2011 à Janvier 2012, (120.000 visiteurs).

En mars 2016 Nick Brandt dévoile une nouvelle série bouleversante de photographies animalières sous le nom : INHERIT THE DUST .Accompagné de son équipe, il a placé symboliquement des photos grandeur nature de girafes, d’éléphants et d’autres animaux dans des espaces désaffectés et repris des photos de celle-ci. Le résultat triste et puissant est visible à partir du 10 Mars 2016 à New York à la Edwynn Houk Gallery et sur internet  ICI 

BIOGRAPHIE DE NICK BRANDT  :

Nick Brandt, On This Earth, Chronicle Books, 2005

¹ Nick Brandt, L’Afrique au Crépuscule, Editions de la Martinière, 2007.

Nick Brandt, A Shadow Falls, Abrams, 2009

Nick Brandt, On This Earth, A Shadow Falls, Big Life Editions, 2010

Nick Brandt  Inherit the Dust Edwynn Houk Editions  65.00 $  achat ICI

Son site ICI

Fondation Big Life ICI

SOURCE : ICI 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s