La guerre de l’ivoire dans le parc de Garamba

23/03/16

L’AFP nous offre un magnifique article de Tristan McCONNELL sur la lutte contre le braconnage dans le parc national de Garamba en république démocratique du Congo, a lire car complet très instructif et magnifiquement illustré par des photos de Tony Karumba.

Article à lire en Français :ICI

Rare sont les articles de cette qualité, surtout sur un parc méconnu du grand public.

Le Parc national de la Garamba est un parc national de la République démocratique du Congo, à proximité de la frontière avec le Soudan. Créé en 1928, il mesure  près de 5000 km2. Le parc national est connu pour avoir abrité la dernière population de rhinocéros blancs du nord dont il ne reste que 3 individus surprotégés dans la réserve Ol Pejeta au Kenya. Les paysages du parc comprennent d’immenses savanes, herbeuses ou boisées, entrecoupées de forêts-galeries le long des rivières et de dépressions marécageuses, ou demeure, encore des éléphants (90% ont été tués), des buffles, des lions et de nombreuses espèces d’antilopes et d’oiseaux.

Depuis octobre 2005, l’Institut congolais pour la conservation de la nature a transféré la gestion du parc à African Parks, qui lutte avec succès à la préservation du parc.

Le site fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980, il était considéré pendant longtemps comme l’un des plus beau parc d’Afrique, et le joyaux de l’Afrique centrale.

Article à lire en Français APF le 23/03/16 :ICI

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s