Décès tragiques à Chinko

28/01/17

African Parks Network, la célèbre organisation Sud-Africaine de protection de parcs naturels, par la voix de son directeur Peter Fearnhead, a eu la lourde tâche d’annoncer le décès de trois membres de son organisation dans un accident d’hélicoptère qui a eu lieu dans la réserve de Chinko en République Centrafricaine le 25 janvier 2017. L’hélicoptère c’est écrasé à l’atterrissage sur la base de vie de Chinko tuant sur le coup les trois occupants. A son bord , le pilote Shaun Barendsen, le chef de la sécurité, David Fine et son sous-lieutenant Mbenga-Nzongomblo Ponce Pilate. La cause du crash n’est pas connue pour le moment.

Français, enfant de la DDASS, David Fine a découvert la dureté de la vie dès son plus jeune âge en Guyane. De retour en France métropolitaine, il entre dans l’armée. Il y travaille quinze ans durant lesquels il servira notamment au Rwanda et en Ex-Yougoslavie puis intégrera la DGSE (services secrets français). Après avoir participé à un reportage sur les gorilles au Rwanda durant lequel il tombe amoureux du continent noir, il quitte l’armée pour devenir guide de chasse.

Il débute sa carrière de guide au Cameroun dans les zones de savane du nord du pays, entre le parc national de la Bénoué et celui de Faro. Il poursuit dans d’autres pays notamment en RCA et au Mozambique. Amoureux de la faune, il se lasse du milieu de la chasse.

Son expérience militaire et ses connaissances en matière de faune sauvage africaine lui permettent de se reconvertir dans la conservation et la lutte contre le braconnage dans des régions à hauts risques.

20150606_165616-1-700x483

A partir de 2012, il travaille pour différents organismes de conservation dont African Parks (AP), l’agence française de développement (AFD) et l’agence nationale des parcs nationaux au Gabon (ANPN). Il a notamment travaillé à la sécurisation du parc national de la Garamba en République Démocratique du Congo, à celle de la réserve présidentiel de Wonga Wongué au Gabon, et à Chinko en république Centrafricaine.

David Fine était devenu l’un des plus grands protecteurs des éléphants des forêts en Afrique central, et une célébrité dans le milieu de la lutte contre le braconnage. Il était papa d’un petit garçon de 6 ans. Son travail exemplaire, son expertise, son courage et son autorité manqueront aux organismes de la conservation de la faune africaine.

A titre personnel, c’est avec une immense tristesse que j’ai appris son décès. David Fine était passé sur ce blog, et m’avait laissé un petit commentaire sympa. Avec ce tragique accident, la réserve de Chinko, dont j’avais raconté l’histoire ICI, reste l’une des zones les plus dangereuses en terme de conservation de la nature au monde.

Mes sincères condoléances aux familles, amis et collègues de ces trois combattants de la cause animale.

Plus d’informations sur Chinko :

  • Chinko Project : ICI
  • African parks « réserve Chinko »: ICI

 

 

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bach dit :

    Les obsèques de David ont eu lieu le 2 mars 2017 . Merci d avoir une pensée pour lui.

    J'aime

    1. fine dit :

      Bonjour pouvez vous me joindre svp Envoyé

      J'aime

  2. Melissa dit :

    Bonjour BACH,
    Pourriez vous m’indiquer où ont eu lieu les obsèques de Fine David.
    Merci de votre réponse

    J'aime

  3. Costa dit :

    David était quelqu’un de bien. Une énorme pensée pour lui et pour tous eux qui l’on connu .

    J'aime

    1. budpumba dit :

      Merci pour votre message

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s