« Omo » la girafe délavée

08/04/16

Le scientifique Derek Lee, chercheur et fondateur del’ONG Wild Nature Institute (avec Monica Bond) , a réussi à photographier « Omo », la jeune girafe Masai blanche du parc de Tarangire.

C’est un rare cas de leucisme, comme le babouin blanc du parc d’Arusha dont on parlait  ici.

Omo est âgée d’environ 15 mois,elle vie dans le magnifique parc national de Tarangire en Tanzanie, elle évolue au sein d’un grand groupe de girafes au pelage classique qui n’ont pas l’air de se préoccuper de sa couleur pâlotte.

La Wild Nature Institute est spécialisée dans les recherches, l’analyse et le diffusion d’études scientifiques permettant la protection de la vie sauvage. Le comptage des girafes Masai fait partie d’une étude en cour pour connaitre l’évolution de sa population.

AIDER la Wild Nature Institue c’est : ici y’a des tee-shirt sympas

Il reste, au sud du Kenya et au Nord de la Tanzanie environ 32.000 girafes Massai sauvages. C’est l’une des 9 sous espèces de girafes reconnues par l’UICN. Quant au parc de Tarangire c’est une étape incontournable lors d’un safari en Tanzanie. Le parc est célèbre pour ses baobabs et son importante population d’éléphant.

une girafe Masai classique et Omo la girafe blanche

Source La Matinal : ici Les photos sont de Wild Nature Institute par Derek Lee.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s