Les « Cinq mousquetaires » ne sont plus que quatre

  • MISE A JOUR 11/08/16: il ne reste plus qu’un seul Mousquetaire, lire mon article ICI
  • MISE A JOUR 10/06/17 : Tullamore, le dernier des 5 mousquetaires, a été tué dans la région d’Oknogue ou il avait été déplacé pour sa sécurité. Il est mort probablement courant Avril, au côté d’une lionne et de deux petits. Son collier émetteur a été brûlé, ne laissant aucun doute sur les coupables : les hommes. ICI

RIP les 5 mousquetaires.

5-muskateers.jpg 

13/06/16

L’un des cinq lions du désert de la troupe dite des « 5 Mousquetaires »  a été abattu d’une balle dans le cœur, probablement par un agriculteur mécontent dans une région reculée de la Namibie.

Harry, c’est son nom, est mort  dimanche matin, selon les indications de Flip Stander de l’ONG  Désert Conservation LionHarry était l’un des « Cinq Mousquetaires« , l’un des derniers lions du désert parcourant la Namibie. Leur capacité à survivre sans eau, dans des régions faibles en proies, en font des lions unique en Afrique.

Adolf et Ben, deux des frères de Harry ont été blessés dans l’incident, mais a priori sans gravité.

Le projet de conservation des lions du désert du Namib couvre une superficie de 51.380 km² depuis la région de Kunene qui comprend le Palmwag, les concessions Etendeka & Hobatere, le parc de Skeleton Coast et les réserves communautaires limitrophes. La répartition des lions en Namibie est limitée au Parc National d’Etosha, la Réserve de Kaudom, certaines parties des districts Tsumkwe, la région de Kunene, et la région de Caprivi.

Ce vaste territoire à l’environnement hyper aride, n’abrite qu’une population d’environ 150 lions. C’est grâce au travail mené depuis 28 ans par le Professeur Stander et l’ONG Dersert lion Concervation, que cette population menacée a pu croître, passant d’une vingtaine d’individus au démarrage du programme à 150 aujourd’hui.

Cet accroissement de la population de lions ne se fait pas sans conflits avec les populations locales : les lions s’attaquent au bétail des éleveurs qui, en représailles, les piègent ou les tuent.

Les cinq mousquetaires ont fait l’objet d’un magnifique documentaire « Vanishing Kings ». ici A présent, ils ne sont plus que quatre.

Source FB  : Desert Lion

Pour soutenir les lions du desert :  ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s