Rare observation d’un nyala transgenre

05/01/17

Dans la collection des animaux sauvages africains originaux, celui-ci, je ne le connaissais pas. Le 2 janvier 2017, un touriste de passage dans le secteur de Punda Maria au Nord du parc national Kruger en Afrique du Sud, a pris une photo d’un nyala (Tragelaphus angasii) très particulier. Il a eu la bonne idée de partager sa découverte sur le Facebook du parc.

Ce nyala a des caractéristiques des deux sexes, son pelage s’apparente à celui d’une femelle, mais il porte de belles cornes comme seuls en arborent les mâles. le résultat est surprenant, surtout pour cette espèce connaissant un dimorphisme sexuel très prononcé.

red-nyala-bull
Nyala transgenre par Rasmus Venter

Une femelle nyala normale n’a pas de cornes, elle possède une robe beige tirant vers le rougeâtre très finement zébrée de lignes blanches. Le mâle quant à lui, est plus grand, et reconnaissable à sa robe marron foncée tirant vers le noir, il porte de grandes cornes d’environ 80 cm légèrement spiralées et arquées, ainsi qu’une crinière sur l’échine et le dos.

L’aire de répartition du nyala se situe en Afrique du Sud-est, au Malawi, en passant par le Mozambique, le Zimbabwe et le Swaziland. Ce bovidé vit dans les biotopes forestiers denses et couverts à proximité d’un point d’eau. Le nyala n’est actuellement pas considéré comme une espèce menacée, 80% de sa population se trouve dans des parcs et des réserves.

Pour en revenir à notre nyala transgenre, après quelques recherches, il s’avère que sa morphologie atypique est rare mais pas unique, elle porte même un nom : Nyala Red Bull. Quelques cas ont été recensés dans le parc Kruger, dans celui d’Hluhluwe et de Mkhuze (Isimangaliso).

p1000234-1
Red nyala Bull et nyala Bull

Sont-ils des mâles en robes de princesse ou des femelles cornues ? des mâles probablement mais le débat reste ouvert. Ses nyala sont parfaitement acceptés par leurs congénères. Je ne connais pas la raison de ce look, mais cela peut provenir d’un dérèglement hormonal, d’une anomalie génétique,  ou de l’action d’un gène récessif.

Dans tout les cas se sont de superbes animaux.

  • NB : Il existe une autre espèce de nyala : le nyala des montagnes (Tragelaphus buxtoni). Ce dernier est l’une des antilopes les plus menacées au monde. Elle est classée « En Danger d’extinction » par l’UICN. Il  resterait moins de 2000 nyalas des montagnes, tous localisés en Ethiopie, notamment dans le parc national des montagnes de Balé .

Source : Facebook et Londolozi blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s