Victor et Victoria retournent à Meru

07/04/2017

Pas beaucoup d’articles en ce moment, trop de travail, je n’ai pas le courage d’écrire le soir. Mais rassurez vous cela devrait se calmer le mois prochain, je reprendrai donc prochainement le rythme classique de rédaction.

Je vais quand même prendre le temps de vous parler d’une bonne nouvelle. Le KWS a annoncé la libération fin de ce mois de Victor et Victoria.

Victor et Victoria sont deux jeunes hyènes rayées (Hyaena hyaena) , frère et sœur. Elles ont été secourues par le Kenya Wildlife Service (KWS) et l’excellente organisation Born Free fondation (BFF) dans la région de Kangeta, non loin du parc national de Meru au Kenya en Avril 2016.

Two of a trio of striped Hyena cubs at t
bébé hyène rayée

Après plusieurs attaques sur du bétail dans la région, leur mère avait été abattue par les villageois. Les deux hyènes orphelines ont été recueillies au Nairobi Animal Orphanage. Elles n’avaient alors que 3 semaines et ne pesaient que 1,2kg. Après un an de soins en orphelinat et après avoir atteint leur taille adulte, la Born Free Fondation a décidé de prochainement les libérer dans le parc national de Meru, leur terre natale.

Les deux hyènes retrouveront la liberté après avoir passé quelques temps encore dans un grand enclos construit spécialement pour elles dans le parc national Merou. Elles y apprendront progressivement à se débrouiller seules pour se nourrir, avant que l’enclos ne soit ouvert leur permettant de retrouver l’intégralité de leur terre d’origine. A leur sortie elles seront munies d’un collier émetteur pour les surveiller, permettant le cas échéant de les récupérer si elles n’arrivent pas à se réadapter à la liberté.

hyène rayéeVictor et Victoria ont bien grandi

La hyène rayée est répertoriée comme espèce « quasi menacée » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Son habitat s’étend sur une grande partie de l’Afrique du Nord et de l’Est, en Asie centrale jusqu’en Inde.

Si sa distribution est immense, sa population, elle, est faible, probablement inférieure à 10.000 individus. Contrairement à la Hyène tachetée que l’on rencontre fréquemment en safari, la hyène rayée est extrêmement rare et difficile à observer. Ses mœurs sont différents : quand la Hyène tachetée vie en clan, la Hyène rayée est solitaire. Elle préfère les zones rocailleuses et arides aux vastes étendues de savane privilégiées par sa cousine tachetée.

Le parc national de Meru qui accueillera les deux jeunes hyènes se trouve au centre du Kenya à 350 km de Nairobi soit à plus de 8 heures de route.  D’une surface de 870 km², c’est l’un des plus grands parcs du Kenya et pourtant l’un des moins visité. Il comprend de nombreux biotopes très différents : des marais, des montagnes, des forêts, des savanes, permettant à de nombreuses espèces de s’épanouir. l’on y trouve ainsi, entre autres, des éléphants, des lions (une soixantaine), des hippopotames, des buffles (plus de 2000) et des guépards. L’on peut aussi y observer une centaine de rhinocéros sauvages, noirs comme blancs, dans le sanctuaire à rhinocéros de 48 km² situé au cœur du parc.

L’histoire du parc national de Meru est célèbre grâce au travail de Joy et George Adamson, célèbres défenseurs de la nature et inspirateurs de la Born Free Foundation. Je vous en reparlerai une autre fois.

Bonne chance à Victor et Victoria dans leur nouvelle vie.

Info en plus  :

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. perdebytjie dit :

    Wow beautiful babies!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s