Une histoire de Cobe

07/06/2017

Me voila enfin arrivé au bout du retard pris au mois de mai. Je clôture la série par un long article sur l’Ouganda, les Cobes et le parc national de Kidepo Valley. Je ne pensais pas avoir un jour l’occasion de parler de cette antilope, ni de ce splendide parc perdu tout au Nord de l’Ouganda.

L’Uganda Wildlife Authority (UWA) l’organisation gouvernementale qui gère la faune et les parc nationaux d’Ouganda a débuté le 15 mai 2017 le transfert de 192 Cobes de l’Ouganda (Kobus kob thomasi, sous-espèce du Cobe de Buffon) du parc national de Murchison Falls au parc national de la vallée de Kidepo. 

Comme vous pouvez le voir sur cette vidéo, attraper des cobes est une tâche difficile et fastidieuse. Le transfert s’est donc étalé sur plusieurs jours jusqu’à la fin mai. La population de cette antilope a très fortement augmenté dans le parc de Murchison Falls atteignant 36.000 individus, chiffre bien supérieur à la capacité du parc estimée à 20.000.carte

Les Cobes sont ensuite acheminés par camion en petit groupe de 20/30 individus jusqu’au parc de Kidpeo Valley, au Nord de l’Ouganda, région frontalière avec le Soudan et le Kenya. Ce parc de 1442 km² ne possédait plus qu’une dizaine de cobes de l’Ouganda avant l’opération. En cause, la chasse de subsistance perpétrée pendant de très nombreuses années par des braconniers en provenance du Sud Soudan. La petite population restante avait du mal à se rétablir malgré les mesures de protections récentes, les cobes étant des proies appréciées par les lions et les léopards présents dans le parc.

ANTELOPE

Ce n’est pas la première fois que des animaux sont réintroduits dans le parc national de Kidepo pour le repeupler. En 1997, 8 élands (Taurotragus oryx) en provenance du parc national de Murchison Falls et quatre girafes de Rothschild (Giraffa camelopardalis rothschildi) du parc du lac Nakuru au Kenya avaient été transférés. Aujourd’hui, les populations se sont développées, et ce sont 34 élands et une soixantaine de girafes qui profitent de ce magnifique espace sauvage. L’objectif est le même pour les cobes de l’Ouganda, atteindre rapidement 400 individus.

Le but principal de cet opération est de développer le tourisme dans cette région lointaine en diversifiant les espèces observables. Le Cobe de l’Ouganda est l’un des symboles du pays.

thumb

Le parc national de la Vallée de Kidepo a été classé troisième plus beau parc d’Afrique par CNN TRAVEL en 2013. Devant Ngorongoro, devant Etosha …. et juste derrière Masai Mara au Kenya et Central Kalahari au Botswana. La classe !

Il a été créé en 1962, mais a beaucoup souffert des guerres puis des bandes armées jusqu’en 2011. Depuis le parc se remet doucement et reçoit environ 3000 touristes chaque année. Il comprend deux vallées, celle de Narus et celle de Kidepo à l’altitude et aux précipitations différentes offrant une grande diversité de paysages. La faune comprend 86 espèces de mammifères dont de nombreuses espèces d’antilopes, plus de 3 000 buffles, près de 400 éléphants, des guépards, hyènes, léopards, une centaine de lions, des babouins, soixante girafes de Rothschild, des phacochères et près de 500 espèces d’oiseaux. Le parc se mérite, il faut deux jours de route, ou 2 heures d’avion à partir de la capitale Kampala. Il existe un joli lodge tenu par un couple de Sud Africains, le Apoka Safari Lodge… c’est secret, c’est loin, c’est sauvage et isolé….c’est magnifique.

kidepo-valley-national-park

L’Ouganda, le Gabon, le Mozambique, le Rwanda et le Malawi sont les pays qui sortent ces dernières années la tête de l’eau et s’investissent enfin dans la protection de leur patrimoine naturel et faunique. Bravo à eux, continuez…

L’info en plus :

ILS SE RESSEMBLENT TOUS  : UN PEU D’ORDRE CHEZ LES COBES

C’est franchement pas évident de s’en sortir, alors une rapide description des différents Cobes avec leurs aires de répartition respectives :

  •  Le Cobe de Buffon : (Kobus kob kob) Antilope moyenne de coloration fauve roussâtre. Les mâles sont dotés de cornes épaisses et fortement annelées en forme de lyre. Ils ne sont jamais loin de l’eau et aiment les grandes plaines herbeuses. On les trouvent sur un large territoire en Afrique de l’Ouest et centrale : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, RCA, Tchad, RDC, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, et au Togo.
IMG_4537-2
Cobe de Buffon @budpumba
    •  Le Cobe de l’Ouganda : (Kobus kob thomasi) Une sous-espèce du Cobe de Buffon, c’est celle transférée dans le parc de Kidepo Valley. Elle n’est pas toujours reconnue par les experts. Le Cobe de l’Ouganda ne diffère que par la coloration de son pelage, plus roux et plus blanc sous le bas ventre, le cou et autour des yeux. On la trouve uniquement en Ouganda et au Soudan. Elle a disparu du Kenya et de la Tanzanie.
cobes ouganda.jpg
Cobe de l’Ouganda
  • Le cobe à oreilles blanches : (Kobus kob leucotis) est aussi une sous-espèce du Cobe de Buffon. Les mâles sont reconnaissables grâce à leur pelage sombre et leur masque noir et blanc. Les femelles c’est une autre histoire… On le trouve uniquement en Ethiopie et au Soudan.
  • kob a oreilles blanches.jpg
    mâle Cobe à oreilles blanches
  • Le Puku :(Kobus vardonii) Parfois considéré comme une espèce à part entière, et parfois comme une sous-espèce du Cobe de Buffon dont il est très proche physiquement. Il se différencie par sa plus petite taille, son poil plus long, la faible longueur de ses cornes et ses oreilles plus noires. On le trouve essentiellement dans la vallée de Kilombero en Tanzanie et en Zambie dans le bassin de la Luangwa et de la Kafue.

    puku
    un Puku
  • Le Cobe des roseaux ou Rédunca : (Redunca redunca). ça se complique : Le cobe des roseaux n’est pas un Cobe…mais un redunca. Il est plus petit que le Cobe de Buffon, plus trapu aussi. Les mâles ont des cornes annelées courbe vers l’arrière se terminant en crochet vers l’avant, formant un V de face. Le pelage du Redunca varie de jaune à brun grisâtre généralement hirsute et gras. On le trouve globalement sur le même territoire que le Cobe de Buffon. Mais le Redunca préfère les secteurs marécageux et les zones humides. Et contrairement au Cobe de Buffon, il est plutôt solitaire. les Anglais l’appel Reedbuck. Il existe une sous espèce plus grande appelée Grand redunca en Afrique centrale et une sous-espèce plus petite appelé Redunca des montagnes, dans les zones montagneuses d’Afrique de l’Est.
BERT2014CAM 061.JPG
un Redunca @budpumba
  • Le Cobe de Lechwe :  3 sous-espèces dont la plus courante est le Lechwe rouge (Kobus leche leche). Les Cobes de Lechwe sont reconnaissables grâce leur physique adapté au milieu aquatique. Il est pourvu d’un arrière-train surélevé et ses sabots sont longs et pointus lui permettant de courir en terrain meuble. Plus massif, il porte des cornes plus longues à la forme caractéristique.  Il nage avec aisance et endurance et peut s’immerger complètement s’il est menacé. On le trouve principalement en Zambie et dans la vaste zone du delta de L’Okavango.
lechwe
Cobe de Lechwe
  • Le Cobe de Lechwe noir : (Kobus leche smithemani) Sous-espèce de Cobe de Lechwe. Il ne diffère que par son pelage plus sombre et sa taille plus réduite. On le trouve uniquement dans le sud du bassin du Bangweulu en Zambie. Il existe une troisième sous-espèce : le Lechwe de la Kafue, (Kobus leche kafuensis) confiné dans les plaines inondables de la Kafue dans le centre de la Zambie. Ressemblant au Lechwe Rouge, Les mâles de la Kafue se différencies par des marques noires plus importantes sur les pattes avant.

    lechwe noir
    Lechwe noir
  • le Cobe de Mrs Gray : (Kobus megaceros). Il est parfois appelé lechwe du Nile. Ça se complique encore, puisque qu’il n’a rien à voir avec le Cobe de Lechwe dont il est séparé par 3000 km. On le trouve uniquement au Soudan et en Éthiopie principalement dans le parc national de Gambella. Le mâle est facilement reconnaissable avec son pelage sombre, sa tache blanche sur la nuque, sa barbichette et ses cornes longues et effilées vers l’arrière. Il est, lui aussi, adapté au milieu aquatique d’ou sa ressemblance avec le Cobe de Lechwe.

    COBE DE ms gray
    Un Cobe de Mrs Gray mâle
  • Le Cobe Defassa :(Kobus ellipsiprymnus defassaTrès reconnaissable, le cobe Defassa est une grande antilope. Son manteau composé de poils grossiers tire vers le gris-brun, avec des pattes plus sombres et un arrière-train blanc. Les mâles sont dotés d’une paire de longues cornes arrondies en forme de lyre et ornées de bourrelets en spirale. On le trouve presque partout dans la savane d’Afrique de l’Ouest et Centrale. La seconde sous-espèce (Kobus ellipsiprymnus ellipsiprymnus) que l’on trouve en Afrique de l’Est et Australe est appelé Cobe à Croissant en raison , du cercle blanc qu’il porte sur les fesses. Les anglophones le nomme Waterbuck.
BERT2014CAM 083
Cobe Deffassa @budpumba

Examen au prochain Safari….

BUD PUMBA

News par : UGANDA WILDLIFE AUTHORITY

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jey, le barbu dit :

    Oula, il va falloir que je révise ! J’ai vu le Cobe d’Ouganda et le Cobe à croissant en Ouganda justement, donc je pense pouvoir les reconnaitre lors de l’examen final ! Mais je ne m’imaginais pas autant de variété dans les ssp !
    Je ne suis allé dans aucun des 2 NP de l’article, ma visite était dans le sud : Queen Elizabeth et Lake Mburo NP, mais j’ai bcp entendu parlé de Kidepo et à ce que je peux lire, sa réputation n’est pas usurpée !

    Les pauvres bêtes doivent être un peu perturbées d’être attrapées comme ça ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. budpumba dit :

      Effectivement, la UWA n’a pas l’air super au point sur la saisie des Cobes…. T’as fais un super voyage, j’ai encore fais un tour sur ton carnet, magnifique et très bien écrit.(j’ai intérêt a assurer à mon retour du Kenya) dommage pour le Bec en Sabot…une bonne raison pour toi de retourner en Afrique. Concernant les différentes ssp de Cobes, y’a vraiment pas de quoi faire peur à un ornithologue 😉

      Aimé par 2 people

      1. Jey, le barbu dit :

        Tu vas assurer, j’en suis certain ! Le départ est pour bientôt ?

        Le Bec en sabot me reste encore un peu en travers de la gorge… c’est effectivement une bonne raison pour retourner en Afrique… mais les raisons sont si nombreuses ! Dans tous les cas, j’y retournerai, l’idée suit son cours ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. budpumba dit :

        c’est pour début août, Dans 2 mois je m’endors en entendant les hyènes ricaner 🙂

        Aimé par 2 people

  2. audricbx dit :

    Les mammifères d’afrique me font rêver, on n’a pas ça en amérique du sud 🙂
    Chouette reportage encore, bon galop à eux !

    J'aime

  3. Dominique dit :

    Bonjour,
    Bel article, avec cependant quelques oublis et inexactitudes à propos des Cobes:
    Le Cobe des roseaux malgré son nom, n’est pas un cobe. Il n’est pas du genre « Kobus » (bien que les cobes et les reduncas fassent partie de la même famille des bovidés et de la sous famille des reduncinés) il n’appartiennent pas au même « genre ».
    A propos de la répartition du puku, il est aussi très présent en Zambie dans le bassin de la Luangwa et de la Kafue.
    A propos des cobes de lechwe qui le nom générique pour l’espèce qui comporte 3 sous espèces: le lechwe rouge, le lechwe noir et aussi le lechwe de la Kafue (K.l.Kafuensis) que vous n’avez pas mentionné. Nota: le lechwe rouge est également présent en Zambie.
    A propos des cobes defassa et à croissant. Le cobe à croissant n’est pas uniquement présent en Afrique Australe. Il est aussi présent en Afrique de l’Est et ce n’est pas une variante du premier mais deux sous espèces distinctes.
    Cordialement
    Dominique Mignard

    Aimé par 1 personne

    1. budpumba dit :

      Merci pour ton commentaire ! Et merci pour tes précisions exacts ! Je ne voulais pas trop entrer dans le détail mais a force on écrit des trucs pas juste. Merci encore et j espère avoir l’occasion de te relire sur mon blog. Cordialement budpumba

      Descriptif des cobes corrigé ou détaillé. Encore merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s