Observation rarissime à Zakouma

16/03/16

C’est la saison sèche au Tchad, dans le parc national de Zakouma, les animaux se regroupent autour des points d’eaux. Cette année très sèche a permis l’observation à 3 reprises de 3 guépards (Acinonyx jubatus soemmerringi) différents dont un petit. la dernière observation confirmée d’un guépard à Zakouma avant celles-ci était en septembre 2014.

Il ne resterait dans la nature qu’environ 300 guépards de cette sous espèce ( Acinonyx jubatus soemmerringi ) entre l’Éthiopie, le Tchad, le Soudan, le Cameroun,et le sud du Niger. Les estimations de la population de guépards toutes sous-espèces confondues varient de 7.000 à 9.000 individus en Afrique.

Le parc de national de Zakouma d’une surface de  3054 km² a été créé en 1963. Il est géré depuis 2010 par l’organisation African Parks. Juste à temps pour sauver ce joyau de l’Afrique centrale qui allait disparaître sous les coups répétés des braconniers. En 2000 vivait encore 4.000 éléphants dans le parc. Il n’en restait plus que 450 en 2010. Depuis l’arrivée d’African Parks aucun acte de braconnage n’a été perpétré, et la population augmente à nouveau doucement.

Outre le guépard et l’éléphant, le parc est l’habitat de nombreuses espèces de mammifères (lions, girafes, buffles, hippopotames…) et d’oiseaux faisant de ce parc l’un des « Must See » en Afrique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s