Un nouvel an chinois

31/12/16

Je me demandais par quel article finir cette sombre année 2016. Cela faisait plusieurs jours que je cherchais un sujet optimiste à raconter sur la faune sauvage africaine, mais rien ne faisait l’affaire. Et voilà qu’une nouvelle incroyable tombe aujourd’hui, à la veille du nouvel an, de l’endroit le plus improbable possible : la Chine.

Le gouvernement chinois vient d’annoncer via un communiqué de son agence officielle (ICI, si vous lisez le chinois) qu’il allait interdire dans son pays, la transformation et la vente d’ivoire et de produits dérivés de l’ivoire d’ici la fin de l’année 2017.

C’est tout simplement l’annonce de la fermeture du plus grand marché de l’ivoire au monde. La majeure partie des défenses d’éléphants braconnés en Afrique transite par la Chine, le pays est le plus gros consommateur d’ivoire.

Cette fermeture du marché chinois permettra, je l’espère, de réduire le braconnage en Afrique qui a fait plus de 20.000 victimes parmi les pachydermes rien qu’en 2015 et réduit la population d’éléphants de plus de 30% depuis 2007. (voir mon article ICI).

Il faudra pour cela changer aussi la mentalité chinoise qui considère encore l’ivoire comme le symbole d’un haut statut social et éviter que le marché légal soit remplacé par un marché illicite.

Le gouvernement chinois a prévu la fermeture des boutiques pour Mars 2017, avec des reclassements et des aides à la transition pour les travailleurs de l’ivoire. L’ensemble du commerce physique ou en ligne sera définitivement interdit au 31 décembre 2017. La police et les douanes se chargeront de surveiller la bonne marche de cette interdiction.

A présent, les regards se tournent vers Hong Kong, le Japon et le Vietnam… Mais ne boudons pas notre plaisir, l’on pouvait difficilement espérer une nouvelle plus positive pour clôturer cette année.

Il me reste à vous souhaiter une excellente année 2017, pleine de safaris, de photographies, de bons moments auprès de la faune sauvage, le tout, sous le soleil de l’Afrique.

Quant à moi, je vais poursuivre ma rédaction d’articles en 2017. Je vous l’annonce déjà, entre les news j’aurai l’occasion de vous parler dans les prochaines semaines de la trop ignorée impala, des malheurs du léopard, de la protection du Bec en sabot du Nil, de l’activiste Ofir Drori, et du photographe Michael Poliza…. 

Bonne année 2017 à tous.

BUDPUMBA.

Photo en Une : Éléphant (Kenya) by Johan Marais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s