Tsavo perd un second Satao

06/03/2017

MISE A JOUR LE 31/03/17 (voir fin de l’article)

L’éléphant Satao 2 a été retrouvé mort le 4 janvier 2017 dans le parc national de Tsavo au Kenya, on ne l’apprend que aujourd’hui. Il a été braconné comme Satao premier du nom qui lui était tombé en 2014.

Satao II était l’un des derniers éléphants « Big Tusker » , c’est à dire un éléphant mâle porteur de défenses dont chacune pèse un poids supérieur à 45kg. Satao II avait des défenses pesant respectivement 50,5 et 51 kg; Il avait environ 45 ans. J’ai déjà eu l’occasion de parler de plusieurs éléphants avec de grandes défenses notamment le célèbre Tim du parc d’Amboseli (Kenya) et l’impressionnant Ahmed de Dzanga Sangha (RDC) que je vous invite à découvrir.

CARTE DE TSAVO

L’immense parc national de Tsavo de 22.800 km² est célèbre depuis toujours pour ses éléphants aux défenses géantes. Dans les années 70′ près d’un millier de « Big Tuskers » parcouraient encore les plaines de ce parc comprenant deux parties séparées par une route et une voie ferrée (Tsavo Est de 13800km² et Tsavo Ouest de 9000 km²) .Aujourd’hui, ils ne seraient plus qu’une vingtaine dont 6 véritables grands porteurs de défenses, 15 potentiels et 7 femelles.

Tsavo-herd-Moller

Les autres ont été abattus durant les 40 dernières années par les braconniers avides d’ivoire. Satao II a été nommé ainsi d’après Satao premier du nom, célèbre car il était considéré par de nombreux africains, comme le plus gros, le plus beau, le plus vieux,et le plus majestueux de tous les éléphants du continent. Il a aussi été braconné dans ce même parc de Tsavo,en mai 2014, soulevant une vague d’indignation dans le monde entier.

satao
Satao 1er du nom

Les rangers du Kenya Wildlife Service  (KWS) et les membres de l’organisation Tsavo Trust ont découvert la dépouille de Satao II au Sud du parc de Tsavo Est, dans le secteur Dakota connu pour son fort braconnage. Ils sont arrivés avant que les braconniers n’aient eu le temps de s’emparer des défenses. Il semble qu’il ait été tué par une flèche empoisonnée. Deux personnes ont été appréhendées et des armes saisies. Le KWS continue à œuvrer pour débarrasser le parc de Tsavo du braconnage mais la situation est difficile avec la sécheresse qui dure depuis bien trop longtemps. Des parties importantes du parc ont été envahies ces derniers mois par les bergers Masaïs et leurs troupeaux à la recherche de pâturages (comme à Laikipia ICI), augmentant les conflits entre les hommes et la faune.

les défenses de satao 2
Rangers du KWS avec les défenses de Satao 2 Photo par Tsavo Trust

Ce drame arrive a un bien mauvais moment pour le KWS (organisme gouvernemental chargé de la gestion de la faune du Kenya). Le KWS, va en effet débuter semaine prochaine (du 12 au 24 mars) le recensement aérien des éléphants dans le vaste écosystème de Tsavo-Mkomazi (48.000 km²). Les recensements dans cet écosystème sont effectués tous les trois ans depuis 2002. Ils sont une exigence du programme de surveillance des éléphants de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Les résultats sont attendus de pieds fermes par les écologistes et les conservateurs qui craignent le pire. En 2014,  un total de 11,217 éléphants avaient été recensé. Environ 10 % de moins qu’en 2011. Souhaitons que cette fois les nouvelles soient meilleures, mais ce décès jette un doute sur les capacités du KWS à protéger ses éléphants.

Le parc national de Tsavo est l’un des parcs les plus faciles d’accès du Kenya, à environ 4 heures de routes à partir de Mombasa. Il est connu dans le monde entier pour ses éléphants « rouges » (en raison de la couleur ocre de la terre), et pour ses lions mangeurs d’hommes (en raison du livre de Lord Patterson The man-eaters of Tsavo and other East African adventures). J’aurai bientôt l’occasion de vous en parler très, très en détail…..

satao-2
RIP SATAO II

mise a jour le 31/03/17. le Tsavo Trust en effectuant le recensement des éléphants dans le parc national de Tsavo a découvert la carcasse d’un autre « Big Tusker » : Kamboyo. Il est mort de vieillesse à l’age approximatif de 55 ans. Il avait été vu vivant pour la dernière fois le 17 janvier 2017. Ses défenses ont été retrouvées, elles pesaient respectivement 53,5 et 52,5 kg. RIP, encore un icone de moins au Tsavo….

kamboyo.png
RIP kamboyo

Pour aider ou s’informer sur Tsavo et ses « Big Tuskers » :

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ………………………………………

    J'aime

    1. budpumba dit :

      En effet ………………..

      Aimé par 1 personne

      1. Très triste de ce monde que l’humain s’entête à détruire…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s